VERS UNE PROTECTION DU SAVON DE MARSEILLE

Soucieux de protéger le savon de Marseille traditionnel, quatre savonneries historiques des Bouches-du-Rhône, dont la Savonnerie du Midi, ont décidé de s’allier en 2011 en créant l’Union des Professionnels du Savon de Marseille (UPSM).

Elles ont signé une charte Qualité garantissant la composition du Savon de Marseille traditionnel, son procédé de fabrication et son origine géographique. Les produits La Corvette respectent scrupuleusement le cahier des charges de cette charte et affichent la marque collective déposée.

Les produits bénéficiant de de cette marque collective correspondent au savon de Marseille traditionnel,tel que défini par l’Union des Professionnels du Savon de Marseille.

Actuellement non protégée, la dénomination « savon de Marseille » peut être apposée sur n’importe quel type de savon, quels qu’en soient l’origine géographique, le mode de fabrication et la composition.

C’est dans ce contexte que l’UPSM, l’Union des Professionnels du Savon de Marseille, a décidé en décembre 2015 de présenter un dossier auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle), selon la procédure prévue par la loi, pour que le Savon de Marseille soit protégé par une IGPIA (Indication Géographique pour les Produits Industriels et Artisanaux). Le Savon de Marseille a été la première spécialité industrielle et artisanale à briguer cette reconnaissance.

Aux côtés de l’UPSM, la Savonnerie du Midi est donc très impliquée dans la défense des valeurs patrimoniales du Savon de Marseille.